Actualités

paru le 25 juin à 10:24
Article Market du 25.06.15

Le rendement toujours au rendez-vous sur un marché immobilier assaini

Une régie immobilière forte de ses 120 ans

Galland & Cie est une régie immobilière de 45 collaborateurs gérant 455 immeubles et quelques 8’200 biens immobiliers. Nous servons au mieux les intérêts de nos clients grâce à un ancrage local, une gestion axée sur la concentration du métier de base, une culture basée sur la discrétion et la confiance. Galland & Cie capitalise sur la gestion des immeubles et parie sur ses cœurs de métiers : gestion d’immeubles locatifs, le courtage de biens immobiliers, la rénovation d’immeuble et l’administration de propriété par étages.

Toutes les opérations que nous réalisons sont peu cycliques et régulières, ce qui permet d’avoir une vision large du marché. Chez Galland, les clients sont d’avantage des privés que des institutionnels parce que nous offrons un service personnalisé et une discrétion forte appréciée.

La vision de Galland & Cie sur le marché immobilier et ses opportunités

Le marché immobilier vaudois s’est calmé depuis 2013. Une baisse des prix de vente de 15% a été constatée, les répercutions se font sentir chez Galland & Cie. Selon Patrice Galland, la Finma a voulu se resserrement pour ne pas casser l’économie : freiner l’attribution hypothécaire tout en gardant les taux bas. Le marché actuel n’offre pas les mêmes opportunités que dans les années 90.

Depuis 2012, la réflexion sur l’emprunt et sur le montant des capitaux propres a été revu à la hausse. Sortir 10% de capital n’est pas évident pour tout le monde, cette mesure et d’autres ont permis de baisser la frénésie sur la marché immobilier; le tout sans toucher au taux très attractifs, gage de confiance pour les marchés.

Si l’immobilier a baissé depuis le début de l’année 2015, c’est aussi dû à la baisse des coûts de construction. Cette baisse a permis de contribuer à la stabilisation du marché. Les nouvelles mesures demandent aux particuliers de meilleurs revenus pour acheter et les taux négatifs poussent à investir. De ce fait, mieux vaut investir dans l’immobilier qui offre un rendement sur du long terme.

Tous les critères sont réunis pour que les affaires soient plus sereines, les investisseurs ont plus de temps pour réfléchir. Ils peuvent ainsi prendre le temps de réévaluer leurs biens immobiliers et pourquoi pas rénover de manière à augmenter leurs rentabilité et la valeur. L’investissement dans les nouveaux projets de promotion est aussi une solution qui devient plus accessible. Les prix ont baissés et les surfaces aussi, de ce fait les nouvelles constructions seront plus faciles à louer à un loyer plus abordable.
Les grandes sociétés faisant moins appel à des expatriés, clients exigeants en terme de surface et de type de biens, et les familles nombreuses diminuent, les promoteurs présentent leurs projets avec des appartements en adéquations avec la demande et le marché.

Les propriétaires ont réalisé à temps qu’il faut baisser les prix de leur bien immobiliers. Le marché s’étant ajusté rapidement, un particulier avec 100’000 ou 200’000 francs préférera investir dans un appartement plutôt que dans sa LPP ou à la bourse. Les caisses de pension trouvent aussi un intérêt à investir dans l’immobilier mais cela comprend deux facette : un rendement plus haut que pour un particulier (8 à 18% aujourd’hui) mais aussi un risque nettement plus fort. Malgré sa baisse depuis 2014, le rendement reste attractifs car les taux de financement ont baissés avec un marché locatif tendu et demandeur.

 

Lisez l’article en détail ici