Actualités

paru le 6 juin à 16:49
regie galland - renovation

La rénovation, tous gagnants

Des coûts énergétiques réduits de moitié

Galland & Cie mène plusieurs projets de rénovation d’enveloppe sur des bâtiments du centre-ville de Lausanne : isolation des façades, de la toiture, du plafond des sous-sols, rénovation de la production de chaleur… rien n’est laissé au hasard pour permettre aux immeubles de prendre de la valeur et de devenir plus attractifs.

Grâce aux travaux entrepris, nous atteignons jusqu’à 50% de baisse des coûts énergétiques liés au chauffage. À titre d’exemple, durant le dernier hiver, nous avons constaté sur l’un de ces bâtiments une chute de la consommation de mazout de 49% suite à notre intervention.

Propriétaires et locataires : tous gagnants

Les propriétaires ont tout intérêt à rénover leurs biens : ils peuvent ainsi les valoriser tout en apportant un confort supplémentaire aux locataires avec un coût amorti. Ils peuvent en outre bénéficier de déductions fiscales très intéressantes et obtenir dans certains cas des subsides incitatifs.
Sur le canton de Vaud en 2017, ces subsides ont été augmentés de 30 CHF à maximum 90 CHF par mètre carré de façades isolées pour certains cas, ce qui vaut la peine d’être considéré.

Pour les locataires, le gain apporté par une rénovation est aussi très net: économie et confort énergétique, confort phonique avec la pose de nouvelles fenêtres, satisfaction d’habiter un logement remis au goût du jour en termes de consommation d’énergie.Newsletter - Rénovation

In fine, chacun peut y trouver son compte : les propriétaires entretiennent leurs bâtiments et peuvent appliquer une augmentation des loyers dans des proportions légales, compensée pour les locataires en partie financièrement par la baisse du coût énergétique, mais aussi par une meilleure qualité de vie et surtout une satisfaction de payer pour un logement de faible consommation énergétique.

Des avantages, mais un système administratif parfois pesant

Depuis le 1er janvier 2017, le CECB (Certificat Énergétique Cantonal du Bâtiment), est obligatoire pour toutes les ventes et tous les changements de chaudières. Il s’agit de l’étiquette énergétique d’un bâtiment, établie sur la base de sa consommation énergétique.

Le système du CECB n’est pas exempt d’absurdités. Pour pouvoir calculer la consommation énergétique d’un bâtiment, nous devons disposer au minimum d’un an de recul. Dans le cas des immeubles neufs, il n’existe donc aucune consommation vérifiable. Par ailleurs, ils sont tous conformes aux normes actuelles, la logique d’une telle obligation apparaît donc nébuleuse.
Pour les immeubles sur le point d’être rénovés, le CECB est également exigé, ce qui une fois encore laisse songeur, étant donné que la consommation énergétique va être entièrement optimisée.
Le CECB entraîne des frais administratifs à la charge des propriétaires dont le montant peut rapidement atteindre plusieurs milliers de francs.

Des normes, encore des normes

L’ECA, l’établissement cantonal de l’assurance incendie, a renforcé ses contraintes pour les façades qui peuvent être isolées avec du polymère (ou Sagex), de la laine de verre ou de la laine de pierre. Contrairement à la laine de pierre, le Sagex n’est pas ignifuge. L’ECA exige donc pour les façades en Sagex une bande filante ignifuge tous les trois mètres pour empêcher la propagation du feu depuis le 1er janvier 2016. En sus, elle impose un mandat sécuritaire avec un contrôleur chargé de vérifier l’exécution et toute l’opération du projet.

Ce mandat entraîne lui aussi des coûts parfois conséquents de plusieurs milliers de francs, alors même que le bâtiment conçu par un architecte respecte déjà les normes en vigueur.
L’État subventionne donc les projets de rénovation, tout en ajoutant des couches administratives aux coûts loin d’être négligeables.

Galland & Cie donne toutes les clés aux propriétaires

Galland & Cie effectue l’étude pour tous projets de rénovations, incluant le détail de toutes les opérations prévues et tous les coûts à la charge des propriétaires. Nos compétences s’étendent de l’assistance au maître d’ouvrage à la première étude et à la direction de travaux. Nous assurons également la répercussion de ces améliorations sur l’ensemble des loyers conformément à la loi fédérale, aussi bien en termes de hausses que de baisses. Nous accompagnons et conseillons donc les propriétaires tout au long de leurs projets avec une expertise holistique et solide.

Patrice Galland & Rossano Mantovani